NEWS PRESSE • SEPTEMBRE 2010 – ACTIONARIA 2010

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

ACTIONARIA Le salon de la Bourse et des produits financiers

19 et 20 novembre 2010

Palais des Congrès de Paris

www.actionaria.com

Contact presse : Agence Cathy BURG

Tél 01 46 03 55 01 • E-mail : cburg@cathyburg.com

>> Sommaire

• Edito

• Carnet pratique 2010

• Des événements didactiques au service de la communication & de la pédagogie financière

• Rencontres & dialogues ouverts avec les grands acteurs boursiers

• ACTIONARIA 2010 : un vecteur d’information & de formation interactif !

• Le monde boursier accessible à tous !

>> EDITO

La 13e édition d’ACTIONARIA, le Salon de la Bourse et des produits financiers sera un rendez-vous très attendu des actionnaires individuels dans un contexte de marchés difficile à décrypter.

La dernière crise financière et boursière a durablement ébranlé l’économie mondiale. Elle a aussi contribué à renforcer la défiance des Français vis-à-vis de l’investissement en actions au point de faire oublier aux moins avertis ses principes fondamentaux.

Aujourd’hui, alors que les perspectives de retour à une croissance soutenue et durable restent encore incertaines, notamment pour nos pays occidentaux, redonner aux Français l’envie d’investir en actions demeure un enjeu majeur pour l’avenir de nos entreprises et de notre économie.

Derrière le masque omniprésent ces dernières années d’un capitalisme financier débridé et destructeur, que les nouveaux dispositifs de régulation internationaux sont en train de faire tomber, iI s’agit avant tout de faire redécouvrir aux Français le vrai visage de la Bourse.

Investir en actions, c’est permettre aux entreprises françaises de financer leur développement, de soutenir ainsi la croissance de notre économie et, par la relance de l’emploi et de la consommation, de s’associer à une dynamique vertueuse de création de richesse profitable à tous.

Des principes fondamentaux qui sont l’essence même d’ACTIONARIA depuis sa création.

Cet événement unique, qui permet aux investisseurs individuels de dialoguer directement avec les entreprises cotées, d’interroger leurs dirigeants, d’assister pendant deux jours à un programme exceptionnel de conférences et d’ateliers réunissant les meilleurs experts des marchés financiers, constitue le meilleur des enseignements pédagogiques pour la promotion d’un investissement en actions responsable.

Pédagogie encore renforcée cette année par de nouvelles animations comme le Fil Rouge « La Bourse, mode d’emploi » qui s’adresse spécialement aux novices, ou le Fil Rouge « Toutes les idées fausses (mais tenaces) sur les valeurs moyennes » pour ceux qui hésitent encore à investir sur cette catégorie de valeurs.

Avec les nombreux exposants, sociétés cotées et intermédiaires financiers, qui nous accompagnent dans cette voie, ACTIONARIA poursuivra plus que jamais cette année son engagement pour redonner aux Français le goût de l’investissement en actions.

Vincent MANG, Directeur ACTIONARIA

>> CARNET PRATIQUE 2010

> Où et quand ?

Vendredi 19 & Samedi 20 novembre 2010

De 9h30 à 19h00

Palais des Congrès de Paris

2, place de la Porte Maillot - 75017 Paris

> Combien ?

10 Euros pour les 2 jours

> Tout savoir en quelques clics ?

www.actionaria.com

Un événement proposé et organisé par

QUORUM EXPO - Groupe INFOPRO COMMUNICATIONS

>> DES EVENEMENTS DIDACTIQUES AU SERVICE DE LA COMMUNICATION FINANCIERE & DE LA PEDAGOGIE

La Bourse à la portée de tous ! A l’occasion de sa 13e édition, ACTIONARIA innove avec un programme encore plus pédagogique pour rallier dans ses allées tous les niveaux de culture financière, toutes générations confondues. Quand l’action passe par la formation…

> Animations didactiques « Fil rouge » Nouveauté 2010 !

Nouveautés phares dédiées aux néophytes, les animations « Fil rouge » ont pour objectif de donner toutes les clés à ceux qui souhaitent découvrir l’investissement en bourse. Dans le cadre de deux plateaux ouverts à tous, des spécialistes viendront tour à tour décrypter les grandes facettes de la Bourse en balayant tous les « a priori ».

La Bourse, mode d’emploi : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Bourse sans jamais oser le demander…

Vendredi 19 novembre 2010

Les grands principes de la Bourse en 3 points

Les notions/indications incontournables pour investir en Bourse.

Comment la Bourse renforce-t-elle la protection des investisseurs aujourd’hui ?

Contribuez à la croissance de l’économie en investissant en Bourse.

Quel titre financier pour quelle fiscalité/quel rendement ?

Quel type d’investissement pour quelle stratégie ?

Vos interlocuteurs sur le marché.

La Bourse accessible à tous.

Samedi 20 novembre 2010

Débuter la Bourse sur Internet / en ligne / online

Déterminez votre profil boursier.

Quelle fiscalité pour quels investissements ?

Découvrir et apprendre à maîtriser l’effet de levier

Comment fonctionne la gestion indicielle pour le particulier ?

Savoir identifier les opportunités de marché ou d’investissement.

Investir en Bourse sans payer d’impôt : les solutions.

5 méthodes pour optimiser vos chances de gagner en Bourse.

Midcaps forum : toutes les idées fausses (mais tenaces) sur les valeurs moyennes…

Vendredi 19 novembre 2010

Faut-il vraiment attendre quelque chose des valeurs moyennes ? (Un potentiel extraordinaire)

Les valeurs moyennes sortent plus difficilement de la crise.

Valeurs moyennes, plus risquées que les grandes ?

Le marché des petites et moyennes valeurs est étroit (Une diversité d’activités sans limite).

En matière de gouvernance, les Midcaps ont-elles un train de retard sur les grandes ?

Le manque de liquidité des valeurs moyennes.

Les valeurs moyennes manquent de transparence.

L’information sur les valeurs moyennes est difficilement accessible.

Samedi 20 novembre 2010

Les valeurs moyennes traitent leurs actionnaires individuels moins bien que les grandes.

A long terme, les valeurs moyennes performent moins que le CAC 40.

Investir sur les valeurs moyennes est compliqué (Stockpicking et gestion value).

Les valeurs moyennes sortent plus difficilement de la crise.

Le manque de liquidité des valeurs moyennes.

Le marché des petites et moyennes valeurs est étroit (Une diversité d’activités sans limite).

Valeurs moyennes : plus risquées que les grandes.

Valeurs moyennes : un segment de la cote difficile à aborder.

> Conférence spéciale Responsabilité Sociale d’une Entreprise (RSE) - animée par la société terrafemina.com         Nouveauté 2010 !

Qu’est-ce que la Responsabilité Sociale d’une Entreprise (RSE) ? Comment les entreprises mesurent-elles ses différentes facettes ? Les intervenants de cette conférence évoqueront les outils dont les entreprises disposent pour mesurer cette RSE et tenteront de répondre à de nombreuses autres questions : comment la RSE contribue-t-elle à la valeur intrinsèque de l’entreprise ? Quel est d’ailleurs le rôle des agences de notation sociale ? Comment aider les actionnaires à faire le lien entre la performance sociale de l’entreprise et sa performance économique et financière ? Enfin, ils feront un tour d’horizon à l’étranger et notamment aux Etats-Unis et en Angleterre, où l’activisme en matière de RSE est devenu le point fort des actionnaires.

Intervenants :

> Anne-Catherine HUSSON-TRAORE, Directrice Générale - NOVETHIC

> Manoelle LEPOUTRE, Directeur Développement Durable et Environnement - TOTAL

> Virginie de CHASSEY, Déléguée au Développement Durable - PSA PEUGEOT CITROEN

> Laure VINCOTTE, Déléguée Responsabilité Sociétale, Direction du Développement Durable de GDF SUEZ.

> Grands débats d’ACTIONARIA

Les stratégies boursières sont la thématique privilégiée des Grands Débats pour lesquels les meilleurs experts du moment sont mobilisés. Avis, conseils pratiques, orientations… Un maximum de repères pour faire les bons choix et faire fructifier son portefeuille !

Parmi les grandes thématiques abordées :

> L’investissement socialement responsable

> Les perspectives des marchés boursiers en 2010

> Les convictions des grands gérants

> Les valeurs moyennes préférées des professionnels

> Les secteurs géographiques à privilégier l’année prochaine

> Agora des Présidents

Le principe de l’Agora des Présidents est bien connu des habitués d’ACTIONARIA. Un plateau avec un Président d’une des grandes capitalisations ou des valeurs moyennes présentes au salon et un animateur pour un jeu de questions-réponses où la langue de bois est bannie. Le public, quant à lui, peut lui aussi participer et ainsi interroger en direct de grands patrons sur des sujets pointus. Devenu une véritable institution, cet Agora est retransmis sur des écrans plasmas en de multiples points du salon. Impossible de manquer ces rendez-vous…

Voici une première liste des Présidents annoncés :

> Gilles PELISSON, Président-Directeur général - ACCOR

> Patrick KRON, Président-Directeur général - ALSTOM

> Thierry LE HENAFF, Président-Directeur général - ARKEMA

> Dominique MARCEL, Président - COMPAGNIE DES ALPES

> Thomas PIQUEMAL, Directeur Exécutif Groupe, en charge des finances - EDF

> Jean-Luc SCHNOEBELEN, Président du Directoire - GROUPE GINGER

> Philippe JOFFARD, Président-Directeur général - GROUPE LAFUMA

> Philippe BENACIN, Président-Directeur général - INTER PARFUMS

> Jean-Jacques GAUTHIER, Directeur général adjoint, Finances - LAFARGE

> Jean-Claude LAVOREL, Président Fondateur - LVL MEDICAL

> Thierry LAMBERT, Directeur général adjoint - NATUREX

> Hubert LEVY LAMBERT, Président du Directoire - PAREF

> Thierry CASSEVILLE, Président du Directoire - PLANET.FR

> Guy VINCENT, Président-Directeur général - THERMADOR GROUPE

> Roland TCHENIO, Président-Directeur général - TOUPARGEL

> Pierre-André de CHALENDAR, Président Directeur Général - SAINT-GOBAIN

> Pascal IMBERT, Président du Directoire - SOLUCOM

> Frédéric LEMOINE, Président du Directoire - WENDEL

Sans oublier les sociétés suivantes :

> CEGEREAL

> CYBERGUN

> EUTELSAT

> SECHE ENVIRONNEMENT

> SUEZ ENVIRONNEMENT

> VEOLIA ENVIRONNEMENT

> VILMORIN

> ZUBLIN…

> Réunions d’Actionnaires

AXA, CYBERGUN, GDF-SUEZ, INTER PARFUMS, L’OREAL, LAFARGE, MICHELIN, SAINT GOBAIN, SANOFI-AVENTIS, TOTAL, VILMORIN, VIVENDI… Ces 12 sociétés cotées profiteront de la tenue d’ACTIONARIA pour organiser leur Réunion d’Actionnaires annuelle, ouvertes à tous également. L’occasion de faire le plein d’informations et de poser bien des questions !

> Ateliers d’Analyse Technique

Les dernières technologies de trading n’auront plus de secrets pour les visiteurs grâce aux nombreux rendez-vous des Ateliers d’Analyse Technique. Tout pour décrypter les signaux d’achat et de vente pour anticiper l’évolution des marchés.

> Podium de la Gestion

Les meilleurs gérants de SICAV et FCP multiplieront les conseils pratiques autour des thématiques de gestion collective et les recommandations d’investissement dans le cadre d’ateliers permanents.

> 7e Grand Prix de l’Actionnariat Salarié

Nouveau règlement, nouveau jury, nouveaux trophées… A l’initiative de son organisateur, la FAS (Fédération Française des Associations d’Actionnaires Salariés et Anciens Salariés) et ses partenaires ALTEDIA & le salon ACTIONARIA, le 7e Grand Prix de l’Actionnariat Salarié innove à l’occasion de la 13e édition d’ACTIONARIA.

Révélation des heureux lauréats le vendredi 19 novembre 2010 à 10h45 au salon ACTIONARIA.

>> RENCONTRE & DIALOGUE OUVERT AVEC LES GRANDS ACTEURS BOURSIERS

Pour constituer un portefeuille diversifié, rien de tel que de rencontrer et de discuter avec les sociétés cotées & intermédiaires financiers afin de choisir en toute connaissance de cause telles ou telles valeurs avec un maximum de clés en main. La variété des sociétés représentées à ACTIONARIA permet d’optimiser ses démarches de sélection et d’information à la source.

> Espace Grandes Caps

Indice CAC 40 et SBF 120…

> ACCOR > AIR LIQUIDE > ALSTOM > ARKEMA > AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS > AXA S.A. > BNP PARISBAS > CARREFOUR > CNP ASSURANCES > CREDIT AGRICOLE SA > EADS France > EADS FRANCE > EDF > EUTELSAT COMMUNICATIONS > FAS - FEDERATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS D’ACTIONNAIRES SALARIES ET ANCINES SALARIES > GDF SUEZ > GECINA > LAFARGE > L’OREAL > MICHELIN > NATIXIS > NYSE EURONEXT >SAINT-GOBAIN > SANOFI-AVENTIS > SOCIETE GENERALE > SUEZ ENVIRONNEMENT > TOTAL > VEOLIA ENVIRONNEMENT > VINCI > VIVENDI

> Espace Small & Midcaps

Compartiments B et C de l’Eurolist, Alternext et Marché Libre…

> BELVEDERE > CEGEREAL > COMPAGNIE DES ALPES > CYBERGUN > GINGER - GROUPE INGENIERIE EUROPE > INTER PARFUMS > LAFUMA > LVL MEDICAL > NATUREX > PAREF > PLANET.FR > SECHE ENVIRONNEMENT > SOLUCOM > THERMADOR GROUPE > TOUPARGEL > VILMORIN > ZUBLIN > IMMOBILIERE FRANCE

> Espace SICAV & FCP

SICAV, FCP actions et obligataires, FIP…

> B*CAPITAL > FINANCIERE DE CHAMPLAIN > FINANCIERE DE L’ECHIQUIER > HDF FINANCE

> Espace Gestion & Conseils

Sociétés de gestion, Banques privées…

> ART ET FINANCE > B*CAPITAL > ECOLE DE LA BOURSE > FFCI - FEDERATION FRANCAISE > FINANCIERE DE CHAMPLAIN > FINANCIERE DE L’ECHIQUIER > HDF FINANCE > MORNINGSTAR

> Espace Trading & Analyse Technique

Logiciels et méthodes…

> AFATE - ASSOCIATION FRANÇAISE DES ANALYSTES TECHNIQUES > ARIANE SOFTWARE / AXIAL FINANCE > EASYBOURSE > STOCK ENGINEERING SA > TRANSSTOCK  > WALDATA > WALTRADE INSTITUT > WH SELFINVEST > WORLDSPREADS

>> ACTIONARIA 2010 : UN VECTEUR D’INFORMATION & DE FORMATION INTERACTIF !

Que l’on soit actionnaire individuel aguerri ou débutant en bourse, le salon ACTIONARIA représente une étape de recherche d’informations, de rencontres et de conseils irremplaçables car, en deux jours, on y rencontre tous les grands acteurs boursiers, les experts les plus influents & les grands patrons de sociétés cotées.

Cette année, la pédagogie sera sur le devant de la scène pour inciter les néophytes à investir en actions et guider les investisseurs individuels dans leurs choix d’investissement.

> Informations & échanges privilégiés

6 espaces thématiques de rencontres avec les sociétés cotées & intermédiaires financiers

12 réunions d’actionnaires dans le cadre du salon

120 exposants de secteurs d’activité très variés

10 000 m2 de surface d’exposition

35 000 visiteurs attendus des 4 coins de la France

> Pédagogie & stratégies boursières

2 nouvelles animations pédagogiques « Fil rouge » pour accompagner les débutants

8 grands débats au cœur de l’actualité boursière

50 interventions de présidents de sociétés cotées

110 conférences et débats sur toutes les facettes de l’investissement en bourse

250 experts pour conseiller et aider les actionnaires individuels dans leurs stratégies boursières

20 000 auditeurs attendus

>> LE MONDE BOURSIER ACCESSIBLE A TOUS !

Vision d’un univers trop complexe et risqué… Perception d’un monde uniquement réservé à des initiés… Manque de connaissances… La Bourse souffre d’un déficit d’image, alors qu’elle est un moteur clé pour la vie des entreprises. En outre, l’investissement en actions est le plus rentable à long terme.

Face à ce constat, la 13e édition d’ACTIONARIA multipliera les outils de pédagogie et les conseils pratiques à destination des débutants et ceux qui n’ont pas encore fait le pas d’investir en actions.

Voici en avant-première les conseils de quatre spécialistes sur des thèmes qui seront abordés à ACTIONARIA 2010.

> Le b-a.BA pour bien commencer en Bourse

Les conseils pratiques de Yves BOULLET, Directeur général de l’Ecole de la Bourse

« • Investir en bourse nécessite tout d’abord de connaître les mécanismes financiers et boursiers.

Il est indispensable de comprendre comment ça marche : comment se déroule une journée de cotation, utilisation des différents ordres de bourse, rôle des différents intervenants… Comme lorsque l’on apprend à conduire, il est indispensable de connaître le code de la route !

- Conseil N° 1 : formez-vous  à la Bourse afin de connaître son fonctionnement et les règles qui s’y rattachent.

Vous trouverez à l’Ecole de la Bourse des formations adaptées à tous les niveaux.

• Investir en bourse suppose de s’intéresser un minimum à l’économie et aux entreprises.

Ce conseil peut paraître évident mais il est pourtant peu suivi. Par exemple, une personne qui achète un nouvel ordinateur étudie de façon assez approfondie les différentes offres, compare les rapports qualité-prix, en un mot, il réfléchit avant de se décider. Il doit en être de même pour la Bourse : il faut connaître les entreprises dans lesquelles on investit.

- Conseil N° 2 : informez-vous sur l’actualité et les résultats des entreprises dans lesquelles vous investissez. N’achetez que des actions de sociétés dont vous comprenez l’activité.

• Identifiez les entreprises qui ont une véritable politique de relation avec leurs actionnaires individuels (Clubs Actionnaires, lettre d’information, site internet facilement consultable…)

• Investir en bourse implique de se fixer des objectifs correspondant à son  profil.

Là encore, ce qui semble évident n’est pas toujours appliqué.  Chaque investisseur est différent et doit être capable de bien définir ce qu’il cherche : quel montant suis-je capable d’investir ?  Quel est mon horizon de placement ? Quel niveau de risque suis-je capable de  prendre ?

- Conseil N° 3 : définissez vos objectifs en restant prudent pour commencer. Ne vous prenez pas pour un trader ! Restez rationnel et méfiez-vous  des comportements moutonniers.

Vous trouverez sur plusieurs sites spécialisés la possibilité de créer un portefeuille virtuel : un bon exercice pour démarrer.

• Investir en bourse nécessite de la méthode.

Trop d’investisseurs gèrent leur portefeuille « au petit bonheur la chance ». Il existe pourtant des règles simples pour gérer un portefeuille en évitant de prendre des risques inconsidérés : diversifier les valeurs et les secteurs afin de répartir les risques ; opter pour une démarche à moyen terme pour lisser et minimiser les écarts en entrant progressivement sur le marché.

- Conseil N° 4 : dans un environnement toujours plus complexe, il est nécessaire d’adopter une méthode de gestion de portefeuille qui minimise vos risques : définissez vos règles d’achat et de vente en vous fixant des limites à la baisse et des objectifs à la hausse.    Respectez une véritable discipline.

Vous trouverez sur le site de votre intermédiaire financier des outils qui vous permettent de choisir la méthodologie la mieux adaptée à votre stratégie. N’utilisez que les  outils que vous comprenez et maitrisez.

• Surtout, investir en bourse requiert du bon sens : il faut être capable de rester rationnel et serein dans un univers complexe.

• Ne placez que de l’argent dont vous n’avez pas besoin.

• Formez-vous et informez-vous.

• Investissez dans des entreprises dont vous comprenez l’activité.

• Identifiez vos objectifs et investissez dans la durée.

• Adoptez une méthode qui vous corresponde.

• Constituez-vous un portefeuille progressivement en diversifiant valeurs et secteurs.

• Créez un portefeuille qui vous corresponde que vous serez capable de garder sur la durée

• Soyez un investisseur responsable et informé ! »

www.ecolebourse.com

> Comment investir en bourse ?

Les conseils avertis de Pascale MICOLEAU-MARCEL, Déléguée Générale de l’Institut pour l’Education Financière du Public (IEFP)

« Vous pouvez, si vous êtes prêt à prendre des risques, choisir d’investir une partie de votre patrimoine en bourse. Que vous le fassiez directement en achetant vous-même, sur le marché, des actions ou des obligations, ou indirectement en plaçant votre argent dans des supports collectifs, vous devez vous interroger sur vos motivations, faire le point sur vos revenus et vos actifs, analyser votre réelle acceptation du risque et déterminer votre horizon de placement.

Si vous avez besoin d’un revenu régulier, vous pourrez choisir des obligations que vous garderez jusqu’au bout et qui vous procureront un coupon annuel, selon la durée, de 3, 4 ou 5 %. Si vous misez sur des plus-values, vous pouvez acheter des actions. Les perspectives de gain (et de perte !) seront plus fortes si la société est une start-up dans un métier innovant que s’il s’agit d’une société du CAC 40 intervenant dans un secteur plus traditionnel. Si votre échéance est lointaine, les actions sont à ce jour l’investissement jugé le plus rentable, mais sa volatilité le rend risqué à court et moyen terme. Enfin, investir dans une seule action est plus risqué que répartir son argent sur plusieurs valeurs, dans des secteurs différents.

Les supports collectifs sont précisément un bon outil pour diversifier ses placements. Les fonds communs et les Sicav ont même l’obligation légale d’être investis dans au moins seize titres différents. Vous pouvez acquérir ces supports collectifs « en direct », au sein de votre compte titres, ou dans le cadre d’enveloppes fiscales spécifiques, comme le Plan d’épargne en actions (PEA), le Plan d’épargne entreprise (PEE) et le Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco), ces derniers pouvant être souscrits uniquement dans les entreprises ayant mis en place des plans d’épargne salariale… Sans oublier, bien évidemment l’assurance-vie multisupport, qui, bien que ses avantages se soient érodés au fil des années, reste un support très intéressant fiscalement parlant, à la fois dans une perspective d’épargne pour soi-même ou de transmission au profit de ses proches.

L’un des arguments qui guidera votre choix entre produit collectif et gestion individuelle sera certainement votre goût personnel pour ces questions, vos connaissances dans ce domaine et le temps dont vous disposez. Sauf si vous investissez dans une entreprise pour des raisons affectives (ce que nous déconseillons si ce n’est à petite dose), vous devez régulièrement faire le tour de votre portefeuille et vous poser la question : faut-il garder cette valeur ? Se renforcer ? Les perspectives économiques sont-elles bonnes ? Les taux d’intérêt vont-ils monter dans les années qui viennent ? Ai-je intérêt à investir en Chine plutôt qu’en Europe ? A toutes ces questions, il faut être en mesure d’apporter une réponse. »

www.lafinancepourtous.com

> Mieux connaître les risques boursiers pour mieux les anticiper : quelques règles d’or.

Les précieux conseils de Véronique GUISQUET-CORDOLIANI, Secrétaire Générale Adjointe de la Fédération Française des Clubs d’Investissement (FFCI) - Auteur de l’ouvrage « La Bourse en Ligne : Gérez votre portefeuille avec Internet » aux éditions Gualino, 2010.

Investir en Bourse peut paraître plus facile particulièrement depuis l’avènement d’Internet, mais il ne faut pas s’y tromper, le risque boursier existe toujours et est même amplifié par le Web.

En bourse, le temps est votre allié et la régularité lisse les risques.

Dans la société de l’instantanéité, l’investisseur doit se rappeler que la Bourse est un investissement long terme ; l’homme patient verra son capital fructifier. Mais gérer un portefeuille boursier prend du temps, si vous n’en avez pas suffisamment, recourez à des produits gérés du type OPCVM ou Trackers.

Investir en Bourse de façon régulière reste la meilleure solution pour se constituer un capital. Vous n’achèterez ni au meilleur ni au plus mauvais moment ; vous investirez de façon régulière quelles que soient les conditions de marché. Le risque boursier de vos investissements sera donc lissé par la régularité de vos interventions.

La Bourse reste l’investissement le plus rentable à long terme, toutefois, la durée d’investissement nécessaire peut parfois paraître très longue à un actionnaire individuel.

En bourse, il faut diversifier pour mieux gagner.

Comme le dit l’adage, il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Faites de même en bourse et diversifiez vos placements.

La diversification peut être :

- sectorielle : sélectionnez vos valeurs dans différents secteurs d’activités (biens de consommation, services financiers, santé…) ; l’évolution de chaque secteur est lié aux cycles économiques mais ils ne se comportent pas tous de la même façon. Certains résistent mieux en période de crise. Veillez à ne pas trop diversifier, 20 lignes suffisent amplement.

- géographique : répartissez vos investissement par zones (Europe, Amérique, Asie…) car toutes ne suivent pas le même rythme de croissance ;

- des actifs : achetez des actions, mais aussi des obligations, OPCVM, Trackers, Certificats, Warrants… N’utilisez que des produits que vous maîtrisez et n’hésitez pas à vous former si nécessaire. Pour intervenir sur des marchés difficiles d’accès  (marchés émergeants, matières premières…), utilisez des produits financiers adaptés (OPCVM, Trackers, Certificats…). Dynamisez votre portefeuille avec les marchés dérivés.

En bourse, votre objectif de gestion doit être clair et vos sources d’informations fiables.

Définissez un objectif de rendement chiffré et utilisez les outils à votre disposition : ordre stop, limite, alertes… Plus vos critères d’investissement seront rationnels, basés sur des données fiables (analyse fondamentale, ratios financiers), plus votre sélection de valeurs sera objective. N’écoutez ni les rumeurs ni les forums sur Internet, sélectionnez bien vos sources d’information. Le placement à fort rendement sans risque n’existe pas, la martingale non plus.

En bourse, il faut savoir vendre.

L’opération la plus difficile pour un actionnaire individuel reste sans doute la décision de vente. Il faut savoir prendre ses gains et couper ses pertes et ce sera d’autant plus facile si vous avez défini auparavant votre stratégie.

Se poser les bonnes questions avant d’investir, adopter des comportements rationnels, bien comprendre les mécanismes de marchés et les produits financiers, telles sont les règles d’or de la maîtrise du risque en Bourse. C’est en suivant ces règles simples que vous pourrez éviter les pièges de la Bourse et investir en toute sérénité.

> Compléter sa retraite avec la Bourse

Les conseils éclairés de Pascal DONNAIS, Président du Directoire Fortuneo

Compléter sa retraite en investissant en Bourse peut être une bonne solution. Mais il faut activer les bons leviers et se fixer un cadre d’investissement pour maximiser ses chances d’avoir une rente régulière.

Anticiper avant d’investir en bourse offre à chacun l’opportunité de bénéficier de l’élan des marchés pour se constituer un capital retraite. Il est néanmoins nécessaire avant de se lancer d’établir un périmètre à votre investissement boursier : déterminer le capital à investir, l’horizon de vos placements et le niveau de risque que vous êtes prêt à accepter.

Pour constituer votre portefeuille visant à compléter votre retraite, deux enveloppes s’offrent à vous : le Plan d’Epargne en Action (PEA) et le compte-titres ordinaire.

Le PEA vous permettra de constituer un portefeuille d’actifs mobiliers européens tout en bénéficiant d’une  exonération fiscale sur les plus-values et les revenus au-delà de 5 ans (hors prélèvements sociaux). Une option peu connue mais qui peut aussi s’avérer utile : transformer votre PEA en rente viagère défiscalisée, qui vous assurera le complément de retraite dont vous avez besoin.

Le compte-titres ordinaire vous permettra de construire un portefeuille diversifié en SICAV, actions européennes ou internationales, obligations ou produits dérivés pour profiter d’un effet de levier sur votre investissement.

Ces deux enveloppes vous procureront des revenus de deux types : la plus value mobilière de vos actifs et les dividendes des coupons sur les obligations à taux fixe, versés annuellement. Alors que la retraite approche, libre à vous de piloter votre portefeuille boursier entre actions, SICAV, etc. pour déterminer un profil plus ou moins dynamique.

Ainsi, selon votre profil d’investisseur, vous pouvez choisir les placements boursiers qui vous conviennent et s’intègrent à votre retraite. Quels que soient votre âge et votre horizon de placements, la Bourse a des solutions pour répondre aux attentes des épargnants et reste un des meilleurs placements à long terme.

www.fortuneo.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »